Michel Labord, Florent Garcimore – Piano Lab.

Michel Labord, facteur et concepteur de pianos, technicien reconnu à l’international et Florent Garcimore, compositeur et vidéaste partagent une même passion et une même vision de la musique. De leur amitié est né un projet professionnel. Ensemble, ils ont créé en mars 2016, Piano Lab., un espace de vente, mais aussi un lieu d’échange musical.

Quel est le concept de Piano Lab ? 

Florent Garcimore : « Le marché du piano est vieillissant, plusieurs magasins dont des grandes enseignes historiques ont fermé les uns après les autres. L’idée est de réinventer la façon dont on vend un piano. Il faut faire preuve de pédagogie et apporter la même qualité de conseil que l’on s’adresse à des professionnels ou à des particuliers. Qu’il s’agisse d’un achat, d’une location, d’un piano neuf, d’occasion ou d’un piano numérique, il faut prendre le temps pour trouver l’instrument adapté avec la même simplicité d’approche.

Piano Lab n’est pas qu’un espace de vente, c’est un lieu de partage autour du piano. Les Français manifestent un intérêt pour cet instrument et nous souhaitons l’exploiter par tous les moyens. On prend en charge les artistes et on les met en valeur. Pour des auditions, on met notre show-room à disposition des profs, des élèves, des parents… d’abord dans l’optique d’un échange unique, ce qui contribue forcément à nous faire connaître.  Nous proposons des concerts, des conférences sur l’histoire de la musique, la musicothérapie… Mais aussi des performances, comme en octobre dernier, où nous avons présenté le premier piano en chocolat au monde, que les spectateurs ont dégusté au fil du concert donné dessus. L’idée est de nous démarquer avec une approche innovante et devenir la référence en matière de pianos et de production musicale, d’événementiel. »

Comment Point C In Extenso Lisses vous a-t-il accompagnés dans cette création ? 

Florent Garcimore : « On a créé le capital via In Extenso et ensuite, on s’est tourné vers Antoine Bassi. Parce que même si l’on a eu des fonds de départ en tant qu’apports personnels, il fallait aussi un fond venant des banques. C’est là qu’Antoine Bassi est intervenu pour faire notre business plan. Le contact a tout de suite été bon et on a passé beaucoup de temps à étudier le dossier ensemble. Antoine nous a aiguillés vers une banque avec laquelle il avait l’habitude de travailler. Je pense que le fait que nous ayons été accompagnés par In Extenso a facilité l’obtention de ce prêt. Antoine nous a aussi fait connaître les dispositifs d’aide dont nous pouvions bénéficier et nous avons obtenu un prêt d’honneur d’Initiative Essonne. En terme de business, Antoine nous a recommandé le BNI (Business Network International) et depuis un an, nous avons rejoint la section qui nous correspond (BNI « luxe ») Ça porte ses fruits ! Antoine est très professionnel, très disponible et totalement investi à nos côtés. On s’entend bien et on a développé une vraie complicité. Il nous a apporté beaucoup avec l’œil extérieur qu’il possède sur notre activité et nos projets. »

Et maintenant que fait In Extenso Lisses pour vous ?

Florent Garcimore : « Laurence Djaffarjee et son équipe s’occupent de tout l’aspect comptabilité. Nous avons tous les outils pour que je passe le moins de temps possible sur ces questions. On scanne nos documents avec Inexscan. On va bientôt utiliser Inexfact pour faire nos factures. Ces outils sont faciles à prendre en main et ont été développés intelligemment. J’ai d’ailleurs déjà reçu une petite formation pour Inexfact dans nos locaux. Récemment, on a fait appel au service juridique d’In Extenso pour le transfert de notre siège social. C’est Natacha Cazo qui s’en est occupé. Nos interlocuteurs forment une très bonne équipe, avec une grande bienveillance… Ils n’hésitent pas à me faire des notes de rappel quand il le faut. On a le sentiment d’être vraiment bien suivis. C’est pratique et efficace… Et sympathique ! »

Quels sont vos projets ?

Florent Garcimore : « A moyen terme, l’objectif est de nous faire connaître via des actions de communication et des actions événementielles. A ce sujet, Antoine nous a apporté son conseil pour trouver une enveloppe de financement. A long terme, nous aimerions créer une salle de concert de 300 places dans un local situé juste à côté. Il n’y pas d’offre semblable dans la région et la demande est assez forte. »

Piano Lab
4 Avenue de Norvège
91140 Villebon-sur-Yvette
Florent Garcimore
06 19 39 91 43
pianolab.fr